Comment pirater un compte Facebook facilement et sans se faire prendre

Espionner Facebook Messenger
Espionner Facebook Messenger

Comment pirater un compte Facebook ? Si vous effectuez une recherche Google, plusieurs résultats de sites Web s’afficheront, tous prétendant pouvoir pirater le compte Facebook de votre cible en indiquant uniquement son profil.

Est-ce vraiment aussi simple que cela ? Pouvez-vous pirater le compte Facebook de quelqu’un avec aussi peu d’efforts ? Bien sûr que non ! Si cela était vraiment aussi simple, les internautes du monde entier ne ferait absolument pas confiance au réseau social et Facebook ferait faillite.

La plupart de ces sites sont des escroqueries qui tentent de vous faire perdre de l’argent ou de subtiliser vos données personnelles. Beaucoup d’entre eux hébergent des logiciels malveillants et de phishing conçus pour voler vos informations personnelles et financières. Nous vous recommandons donc  de les éviter comme la peste.

Existe-t-il pour autant un moyen légitime et infaillible de pirater un compte Facebook ? La bonne nouvelle est que oui ! Vous pouvez utiliser une application de surveillance téléphonique comme mSpy. Avec un tel logiciel, vous pouvez accéder à distance et discrètement au compte Facebook de votre cible (qu’il s’agisse de votre enfant, conjoint ou autre).

Vous pouvez même trouver l’identifiant Facebook et le mot de passe de quelqu’un pour accéder à son compte! Dans cet article, nous vous donnons plusieurs méthodes sûres et efficaces pour hacker un compte Facebook, ou pirater Facebook Messenger en ligne. 

Les méthodes en ligne sont-elles efficaces pour pirater un profil Facebook à distance ?

De nombreux sites proposent des méthodes rapides pour pirater un compte Facebook. Pour l’utilisateur, il suffirait d’indiquer le profil de la cible à pirater, et le site lui indiquerait automatiquement son mot de passe afin de pouvoir s’y connecter à distance en quelques minutes. 

Cette méthode est très attirante pour de nombreuses personnes puisqu’elle n’implique pas d’installer un logiciel sur le téléphone cible. Elle serait donc plus discrète et permettrait de ne pas se faire prendre. La mauvaise nouvelle est qu’elle est techniquement impossible. 

Ces sites ne sont non seulement pas fiables (vous n’y trouverez jamais de mentions légales, ni d’adresse du siège social de l’entreprise). Or, lorsque vous vous apprêtez à hacker un compte Facebook, la confiance est importante. 

De plus, en faisant preuve d’un peu de logique, il paraît clair que cette technique ne donnera aucun résultat. Croyez-vous vraiment que le réseau social le plus populaire au monde et qui gère les vies virtuelles de plus d’un milliard d’utilisateurs peut être piraté en deux seconde ?

Chez Facebook, il existe une équipe dédiée à la sécurité informatique: la « Computer Emergency Response Team ». Régulièrement, ses membres reçoivent des informations de fuites et autres attaques potentielles sur le réseau social. Ils agissent ensuite en conséquence pour palier à ses failles et protéger leurs utilisateurs.  Alors comment vous voulez pirater les serveurs de Facebook avec un logiciel ou un script gratuit ?

Si le piratage de Facebook était si facile, il aurait fait faillite depuis longtemps.

Pour pirater un seul membre sur Facebook, il vous faut pirater toute la base de données du réseau social. Ce qui est presque impossible, même pour les professionnels.

Pirater un compte Facebook sans que la personne ne le sache : les logiciels espion  

Compte tenu du fait que la méthode mentionnée ci-dessus est extrêmement dangereuse et peu fiable, nous vous recommandons fortement d’utiliser une source plus sérieuse. Après tout, lorsque vous décidez de surveiller le compte Facebook de quelqu’un à distance, vous avez besoin de toute la confiance et la discrétion possibles.

Les applications d’espionnage, en particulier celles qui bénéficient d’une bonne réputation  et d’une base d’utilisateurs fidèles, vous permettront d’accéder à un compte Facebook tiers, mais aussi aux données contenues dans le téléphone cible.

Ces logiciels non intrusifs vont permettre aux conjoints ou parents soucieux de la sécurité de leurs enfants, entre autres, de lire les messages sur Messenger. Mais ce n’est pas tout ! voici les autres informations auxquelles vous pourrez accéder avec les logiciels espions pour espionner un compte Facebook à distance :

  • consulter les messages de la boîte de réception Facebook (envoyés et reçus); 
  • lire les publications (ce que vous ne pouvez pas faire si vous n’êtes pas ami avec la personne ou qu’elle vous en a bloqué l’accès); 
  • accéder à son fil d’actualité et pouvoir vérifier le contenu auquel votre cible est exposée (en particulier pour les mineurs); 

Ces applications de surveillance sont très intuitives et peuvent être utilisées par tout le monde (même si vous n’avez aucune connaissance informatique). Elles sont de plus 100 % discrètes et indétectables sur le téléphone espionné. 

logiciel espion Facebook

Les fonctionnalités des mouchards Facebook

Si chaque solution aura ses spécificités, la grande majorité d’entre elles partagent les mêmes caractéristiques. Et notamment : 

  • Enregistreur de frappe : cette fonction vous permet de voir toutes les touches utilisées dans le téléphone cible. En tant que tel, elle vous permettra de découvrir tous les mots de passe utilisés par la personne, puis utiliser ces mots de passe pour pirater son compte Facebook à distance !
  • Panneau de contrôle : vous aurez accès à un panneau de contrôle en ligne avec lequel vous pouvez accéder à tous les aspects du téléphone de la cible, y compris ses comptes sur les réseaux sociaux comme Facebook. 
  • Journalisation des appels, des messages et du navigateur Internet : vous pouvez obtenir un accès complet à tous les appels et SMS envoyés ou reçus depuis le smartphone cible, et accéder à l’historique de tous les sites visités sur le téléphone.
  • Suivi GPS et géolocalisation : vous pouvez suivre l’emplacement exact du téléphone cible et définir un périmètre duquel l’appareil ne devrait pas sortir. Lorsque le téléphone (via son détenteur) franchit cette limite, vous recevez une notification.

Quels sont les avantages à espionner Facebook avec une application de surveillance ?

Comparée à toutes les méthodes que nous allons vous présenter dans cet article, l’application d’espionnage présente de nombreux avantages, dont : 

  • un large panel de fonctionnalités pour consulter l’activité et lire les messages Facebook Messenger de votre cible; 
  • un fonctionnement sûr et fiable pour pirater votre cible en toute discrétion; 
  • des forfaits de paiement raisonnables et flexibles; 
  • une assistance technique 24h / 24 et 7j / 7, en cas de besoin;
  • pas besoin de jailbreaker le téléphone : un logiciel espion comme mSpy permet à ses utilisateurs de pouvoir surveiller l’activité Facebook de leur cible sans avoir à débrider le smartphone, ce qui le rendrait vulnérable aux logiciels malveillants.  

Par contre, vous devez bien comprendre que l’utilisation d’un logiciel espion suppose de l’installer directement sur le téléphone cible. Vous aurez donc besoin d’avoir physiquement accès à l’appareil. Néanmoins, la procédure est relativement rapide et simple et tout vous sera expliqué directement par les développeurs de l’application. 

Comment pirater un compte Facebook facilement et sans se faire prendre

Méthode de piratage compte Facebook  : réinitialiser le mot de passe

facebook pirater

Le moyen le plus simple de «pirater» le compte Facebook de quelqu’un est de réinitialiser le mot de passe. Cela pourrait être plus facile pour les personnes qui sont amis avec la cible qu’elles tentent de pirater.

La première étape sera de parvenir à vous connecter à l’adresse email qui est reliée au compte Facebook. Si vous ne la connaissez pas déjà, essayez de regarder sur sa page Facebook dans la section Coordonnées. Toujours coincé ? Les pirates utilisent des outils de hacking comme TheHarvester pour extraire les adresses e-mail. 

Ensuite, cliquez sur l’option Mot de passe oublié? et tapez l’email de votre cible. Son compte devrait apparaitre. Cliquez sur Ceci est mon compte. Le site vous demandera si vous souhaitez réinitialiser le mot de passe par email. Si vous n’y avez pas accès, cliquez sur . “Vous n’avez plus accès à ces informations ?”

Il vous sera maintenant demandé “Comment pouvons-nous vous joindre ?” Entrez une adresse email  qui ne soit liée à aucun autre compte Facebook. Le site va maintenant vous poser une question. Si vous êtes un ami proche de la cible, c’est parfait. Si vous avez la réponse à cette question personnelle, vous pourrez modifier le mot de passe. Puis attendre 24 heures pour vous connecter à son compte.

Comment vous en protéger ?

  • Utilisez une adresse e-mail spécialement pour votre Facebook et ne mettez pas cette adresse e-mail sur votre profil.
  • Lorsque vous choisissez une question et une réponse de sécurité, elle doit être la plus compliquée possible. Faites en sorte que personne ne puisse y répondre simplement en parcourant simplement votre Facebook. Pas de noms d’animaux, pas d’anniversaires – pas même les noms de l’un de vos anciens professeurs. 

Pirater Facebook en utilisant un enregistreur de frappe

Un enregistreur de frappe est un programme qui peut enregistrer chaque touche sur le clavier d’un appareil, le plus souvent à l’insu de son détenteur. Le logiciel doit être téléchargé manuellement sur l’ordinateur ou le téléphone de la victime. Il commencera automatiquement à capturer les frappes dès que l’appareil est allumé et fonctionnera en arrière-plan. Le logiciel peut être programmé pour vous envoyer un résumé de toutes les frappes par e-mail.

Cette méthode vous permettra de récupérer le mot de passe et identifiant de votre cible et ainsi de pouvoir vous connecter directement à son compte Facebook. Néanmoins, elle ne vous donnera pas accès aux messages supprimés (ce qu’un logiciel espion peut faire puisque toute l’activité de votre cible sur ce réseau social sera capturée et sauvegardée en temps réel). 

Comment vous en-protéger ?

  • Utilisez un pare-feu. Les enregistreurs de frappe envoient généralement des informations via Internet, de sorte qu’un pare-feu surveillera l’activité en ligne de votre ordinateur et détectera tout élément suspect.
  • Installez un gestionnaire de mots de passe. Les keyloggers ne peuvent pas enregistrer ce que vous ne tapez pas sur votre clavier.  Or, les gestionnaires de mots de passe remplissent automatiquement les formulaires de connexion sans que vous ayez à taper quoi que ce soit.
  • Modifiez vos mots de passe. Si vous ne vous sentez toujours pas protégé, vous pouvez changer votre mot de passe toutes les deux semaines. Cela peut sembler drastique, mais cela rendra toute information volée par un éventuel hacker complètement inutile. 

Espionner un compte Facebook grâce au phishing

Cette option est beaucoup plus difficile que les autres, mais c’est aussi la méthode la plus courante pour pirater le compte Facebook de quelqu’un. Le type de phishing le plus populaire consiste à créer une fausse page de connexion. La page peut être envoyée par e-mail à votre cible et ressemblera exactement à la page de connexion Facebook. Si la personne se connecte, les informations vous seront envoyées directement et vous pourrez donc récupérer ses identifiants. Ce processus est difficile car vous devrez créer un compte d’hébergement Web et une fausse page de connexion.

La façon la plus simple de le faire serait de cloner la page de connexion de Facebook pour en faire une copie exacte. Ensuite, il vous suffira de modifier le formulaire de soumission pour copier / stocker / envoyer par e-mail les informations de connexion saisies par votre cible. 

Néanmoins, cela peut aussi ne pas fonctionner. En effet, les utilisateurs sont très prudents aujourd’hui et se méfient de plus en plus des liens qui leurs sont envoyés.  

Comment vous en protéger ?

  • Ne cliquez pas sur les liens par e-mail. Si un e-mail vous dit de vous connecter à Facebook via un lien, méfiez-vous. Vérifiez d’abord l’URL. Si vous avez toujours des doutes, accédez directement au site Web principal et connectez-vous comme vous le faites habituellement.
  • Le phishing ne se fait pas uniquement par e-mail. Il peut s’agir de n’importe quel lien sur n’importe quel site Web / forum de discussion / message texte / etc. Ne cliquez pas sur des liens que vous ne connaissez pas et entrez plutôt directement l’adresse du site sur lequel vous souhaitez vous rendre. .
  • Utilisez un logiciel antivirus et de sécurité Web, comme Norton ou McAfee.

L’attaque Man in the Middle pour pirater Facebook 

Si vous pouvez vous rapprocher de votre cible, vous pouvez l’inciter à se connecter à un faux réseau Wi-Fi pour voler ses informations d’identification via une attaque Man In The Middle (MITM). Des outils facilitent la création d’un faux réseau Wi-Fi en utilisant  un adaptateur réseau sans fil et en vous rapprochant de votre cible. Une fois que la victime se connecte à votre faux réseau, vous pouvez surveiller son trafic ou l’acheminer vers de fausses pages de connexion. Vous pouvez même configurer votre réseau pour ne remplacer que certaines pages et ignorer les autres.

Comment vous en  protéger ?

  • Ne vous connectez à aucun réseau Wi-Fi ouvert (non chiffré).
  • Surtout, ne vous connectez à aucun réseau Wi-Fi potentiellement suspect. Pourquoi pourriez-vous accéder au réseau Wifi Starbucks s’il n’y en a aucun avant plusieurs kilomètres de votre emplacement ? Les pirates savent que votre téléphone ou votre ordinateur s’y connectera automatiquement si vous avez déjà utilisé un réseau du même nom.
  • Si vous ne parvenez pas à vous connecter à votre réseau Wi-Fi, consultez votre liste de réseaux à proximité pour voir s’il existe des copies du nom de réseau à proximité.
  • Si votre routeur vous demande d’entrer un mot de passe pour une mise à jour du micrologiciel pour activer Internet ou vous affiche une page avec de nombreuses fautes d’orthographe ou de grammaire importantes, il est probable que vous soyez connecté à un faux hotspot et qu’une personne à proximité essaie de voler vos informations d’identification.

Deviner un mot de passe  Facebook avec l’ingénierie sociale

Cette méthode dépend de la négligence et de la naïveté des utilisateurs de Facebook qui utilisent des mots de passe peu sécurisés. Elle peut ne pas porter ses fruits car elle est basée sur le hasard et l’ignorance de votre cible. Voici quelques-uns des mots de passe que certains utilisateurs peu méfiants utilisent:

  • Leur année de naissance; 
  • Leur anniversaire de mariage;
  • Les noms de leurs conjoints ou enfants;
  • Leurs numéros de téléphone portable.

Pourquoi pirater un compte Facebook ?

Les méthodes pour espionner un compte Facebook sont aussi nombreuses que les raisons de vouloir surveiller l’activité de ses proches sur ce réseau social. Par exemple, selon une récente étude partagée par le spécialiste de la cybersécurité AVG et menée en ligne dans 11 pays, près d’un français sur deux (45 %) aurait déjà accédé au compte Facebook de son enfant à son insu. Que ce soit parce qu’ils connaissent déjà leur mot de passe ou se connectent directement depuis le même appareil en profitant du fait que leur enfant n’est pas fermé sa session, nombreux sont les parents qui s’inquiètent de leur sécurité sur Facebook. 

Face aux menaces réelles qui existent pour les plus jeunes en ligne (et les nombreuses affaires de mauvaises rencontres, diffusions de photos compromettantes ou harcèlement scolaire qui dégénèrent sur le web), les français souhaitent pouvoir surveiller leurs enfants afin de s’assurer qu’ils ne se mettent pas en danger. En effet, les plus jeunes ont souvent tendance à oublier qu’étaler leur vie privée sur la toile peut avoir des conséquences immédiates, mais aussi sur le long terme. Les employeurs scannent de plus en plus leurs potentiels recrues sur le net et un profil Facebook un peu trop étoffé pourrait réduire leurs chances d’entrer sur le marché du travail. 

Si la prévention reste l’arme la plus efficace pour assurer la protection de ses enfants en ligne, il n’en reste pas moins qu’une grande majorité des adolescents présents sur Facebook partagent des données personnelles qui peuvent les mettre en danger. Plus de la moitié d’entre eux renseignent ainsi leur véritable numéro de portable sur le réseau social, indique leur établissement scolaire ou partage même leur adresse. Autant d’informations qui peuvent être utilisées par des personnes mal intentionnées pour leur nuire dans la vie réelle !

Pourquoi pirater un compte Facebook

Les risques de Facebook pour le couple

Mais les logiciels espion comme mSpy ne sont pas uniquement utilisés par des parents inquiets. De nombreuses personnes en couple y ont également recours pour surveiller leur conjoint, et surtout s’assurer de sa fidélité. 

Une équipe de chercheurs américains de l’État de l’Ohio s’est d’ailleurs intéressée à la surveillance de Facebook au sein du couple. Pour ce faire, ils ont interrogé plusieurs utilisateurs de Facebook âgés entre 18 et 48 ans. Cette étude disponible sur le site Cyberpsychology, Behavior, and Social Networking révèle qu’il existe surtout deux catégories de personnes plus susceptibles d’espionner leur conjoint : celles qui idéalisent leur partenaire et celles qui remettent en doute le sérieux de leur relation.

Facebook étant une fenêtre ouverte sur la vie privée de sa moitié, le réseau social permet de se renseigner sur ses fréquentations, ses occupations, etc.. Statuts, photos, vidéos, liens, tout est bon pour s’assurer que l’autre est bien sincère. 

À partir de quel moment commence-t-on alors à pirater le compte Facebook de son partenaire ? Lorsqu’on se demande si la relation va durer ou que l’on a des doutes sur la solidité de son couple, selon les psychologues. Ces derniers ont constaté que c’est principalement quand une situation devient ambiguë que certains franchissent le pas.

Autrement dit, lorsque l’espion n’est plus sûr des sentiments de son conjoint. Dans ce cas, il va essayer de faire taire ses doutes en lisant ses messages sur Facebook Messenger, en épluchant la liste de ses contacts, ou en surveillant qui like ses posts. 

Pirater un compte FB : est-ce légal ?

Pirater un compte Facebook n’est pas quelque chose d’anodin. Il s’agit d’un délit condamné par la loi français et passible d’une peine d’emprisonnement dans les cas les plus sérieux. Le délit d’usurpation d’identité vise principalement les actes de piratage de compte sur les plateformes de communication numériques, de type réseaux sociaux, dont le plus utilisé est bien sûr Facebook. Ce type d’infraction peut valoir à son auteur une sanction allant de la simple amende, pouvant monter jusqu’à 15 000 euros de dommages et intérêts, à une peine de prison d’un an.

Si ces peines concernent principalement les piratages Facebook qui ont pour but de nuire à la personne, il est tout de même préférable de parler avec la personne concernée avant d’en arriver à l’utilisation d’un logiciel espion. La communication avec votre enfant, ou votre partenaire peut en effet vous permettre d’obtenir les réponses à vos questions, ou de retrouver votre tranquillité d’esprit. Dans le cas contraire, utilisez une méthode discrète afin qu’elle ne puisse pas détecter la présence d’une application de surveillance sur son appareil. 

Réflexions finales

Facebook est bien plus qu’un simple réseau social : nous y postons les facettes de nos vies sur un mur, nous discutons avec nos proches, nous voyons des publicités et différentes informations… Ce trésor d’informations est très attractif pour suivre le contenu auquel votre enfant est exposé, puis gérer les publications dangereuses qu’il pourrait voir. Si un ami ou un conjoint semble vous cacher des choses, alors savoir comment pirater un compte Messenger devient aussi crucial.

Soyons d’abord clairs : les solutions miracles sur Internet qui montreraient toutes les informations sur votre cible sans faire d’installation sont des arnaques. Nous comprenons que vous vouliez rester en sécurité et récupérer ces informations facilement, il est donc conseillé d’opter pour une solution fiable. Le logiciel espion mSpy est le premier logiciel payant au monde et, après l’avoir installé sur le téléphone cible, il vous permet de consulter des publications, conversations et nouveautés Messenger. Si ce côté payant vous fait peur, n’ayez crainte car son développeur offre une semaine gratuite pour s’essayer à mSpy.

Pirater Messenger est extrêmement facile : en vous munissant discrètement du portable cible pour y installer mSpy, il n’y a même pas besoin de jailbreak pour que l’appli devienne invisible sur cet appareil et vous fournisse l’activité constatée sur votre propre plateforme. Que cela vous remémore d’ailleurs que tout le monde peut être espionné : la conservation de vos informations personnelles, de vos questions de sécurité doit être primordiale, tout comme le fait de ne pas cliquer sur n’importe quel lien et de garder vos appareils protégés pour prévenir la majorité des problèmes.

2 Comments

Laissez un commentaire:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *